Nambung National Park et Wanagarren Reserve

Après une nuit passée sur une aire de repos où nous n’avons pas osé aller aux toilettes à cause d’une araignée Red Back (araignée à dos rouge venimeuse) qui avait tissé sa toile à quelques centimètres de l’unique cuvette, nous avons pris la route pour le fameux Nambung National Park. La route traverse une réserve, Wanagarren Reserve, où l’on peut aperçoit de plus ou moins près de vastes zones de dunes de sable blanc qui se détachent de la flore environnante. Les Kangaroo Tails, plantes très particulières ayant une sorte d’énorme queue verticale, y sont très présentes. De magnifiques dunes de sable blanc sont également présentes au sein du Nambung National Park, mais ce qui a fait sa renommée sont ce que l’on appelle les Pinnacles. Il s’agit de centaines de pics de roche calcaire qui se seraient formés il y a trente mille autour des racines de plantes qui poussaient sur les dunes de sable. Avec la disparition de la végétation, les dunes de sable auraient commencé à bouger, laissant apparaître ces curieuses structures. La taille de ces roches est très variée (de quelques centimètres à 4 mètres). C’est au sein de ce désert aride et sablonneux que le van a eu la bonne idée de…ne plus vouloir redémarrer ! Avez-vous déjà tenté de faire redémarrer un van de plusieurs tonnes en le poussant sur un chemin sablonneux et étroit (de la largeur d’un véhicule), sous un soleil de plomb, et de surcroît en marche arrière ?! Et bien, Camille et Christian l’ont fait ! Et c’est après plusieurs tentatives infructueuses à envoyer le van dans le décor que celui-ci a enfin daigné redémarrer. Et vous voulez connaître la cause de tout ce remus ménage ? Un simple câble qui s’était déconnecté… Que d’aventures vous dis-je, que d’aventures !

Conseil de road-triper : aventurez-vous dans les dunes de sable lorsqu’elles sont proches de la route. Le spectacle est tout simplement magnifique ! Mais attention où vous mettez les pieds, les espèces de serpents venimeux sont de l’ordre de 5 dans le Western Australia. En cas de morsure, les consignes données sont : calmer la victime, appliquer sur la morsure un bandage serré et le faire monter et descendre tout au long du membre concerné, puis stabiliser le membre avec des structures dures (telles de grosses branches de bois). Mais ne vous inquiétez pas trop ! En deux mois et 12 000 km parcourus, nous n’avons aperçu qu’un seul serpent (et il n’était peut-être pas venimeux), mais beaucoup trop d’araignées à notre goût… Concernant le Désert des Pinnacles, un tour en voiture de 4 km est réalisable. A première vue, il ne paraît pas accessible aux deux roues motrices, mais en réalité il se fait très facilement.

Blog comments powered by Disqus